Boedic-chapelle-1
   
logo
   
Port-Anna-Guérite
   
vendredi, 26 octobre 2012 14:29

De la voirie à Séné

Enjeu : concilier travaux de voirie et crise économique

Document : Plan de Local de Déplacement –

Le projet de rénovation de la rue du Poulfanc nous offre l’opportunité de réfléchir sur les travaux de voirie dans une commune.

Voir article concerné.

La voirie ce n’est pas seulement le chemin, la rue, l’avenue sur laquelle on marche, on roule à vélo ou circule en voiture ou camion.

Ce sont aussi des réseaux d’eau et d’assainissement, des réseaux d’électricité, téléphone et internet.

Sur son aspect circulation et déplacement, n’y-a-t-il pas une évolution de la demande citoyenne ?

En effet, on fait la promotion du co-voiturage, des transports en commun, on grogne ici ou là contre une autoroute, une déviation au nord de Vannes, un tunnel de Kerino..

 

Nos concitoyens ne sont-ils pas prêts à accepter de se déplacer autrement ?

Faut-il dépenser autant et maintenant pour de la voirie ?

Sénégolfe apporte quelques éléments à la réflexion de chacun en 3 points :

 

1/ Sur le plan technique :

Selon VEOLIA les pertes d’eau dans le réseau de Séné avec un rendement > à 85% sont très convenables et ne justifient pas de gros travaux.

Si il y a une fuite importante dans le réseau on peut ponctuellement la réparer sans refaire une rue.

Il est par contre judicieux de profiter de la réfection d’une voie pour améliorer les réseaux et enfouir câbles électriques et téléphoniques voire placer des fourreaux pour d’autres technologies …

 

Il faut aussi distinguer les travaux de voirie dans le cadre de la création d'un quartier de celui de la rénovation.

Ainsi la rue du Verger correspond à la "naissance" des quartiers sud de Tohannic à Vannes et de Vents du Sud à Séné.

Verger-voirie

La rénovation des rues doit aussi tenir compte du trafic qui y passe.

Ainsi les rues de la Grenouillère ou du Chemin noirs ont été récemment rénovées pour sécuriser les riverains du traffic.

Grenouillere-cheminnoir

Il faut aussi traiter à part la création ou la rénovation de voirie dans les zones activités car dans ce cas on soutien l'emploi et l'activité économique.

On peut ainsi noter que la Mairie a finalisé la voirie à la ZAC du Poulfanc et s'apprête à créer Kergrippe III et rénover Kergrippe II.

 

Par contre les quartier résidentiels méritent-ils des dépenses de voiries luxueuses ?

Il suffit de se promener dans des communes autour de Vannes, dans des quartiers de Séné pour se rendre compte que l'on peut vivre dans un quartier sans enrobé et beau trottoirs en béton....

La rue du Poulfanc n'est pas un axe principal tel que le définit la Mairie de Séné comme peuvent l'être la rue de Limur ou la Avenue Cousteau.

 

2/ Attractivité de la ville :

Beaucoup d’élus revendiquent la voirie pour embellir une ville la rendre attractive et plaisante.

Cependant, l’attractivité d’une ville ne réside pas uniquement dans l’état de sa voirie. Ce qui rend Séné attractive :

-         C’est la richesse de nos associations qui font vivre Séné

-         C’est la Réserve Naturelle que l’on vient voir,

-         C’est Grain de Sel ou l’on vient assister à des spectacles,

-         C’est le complexe Le Derf où on organise des rencontres sportives,

-         C’est notre littoral qu’il faut préserver,

-         C’est Cœur du Poulfanc où on embellit notre quartier….

 

3/ Sur le plan financier :

Rénover la voirie est une tâche qui incombe aux collectivités et à la Mairie de Séné.

MAIS la conjoncture économique vient « troubler » ces habitudes et ses missions :

Sur ce mandat la Mairie a déjà réalisé beaucoup de travaux de voirie :

-         la rénovation de la rue principale de Séné pour 1.100.000 € avec du granit, de l’enrobé, etc…

Cette dépense est admissible : cette rue est sujette à un traffic important.

-         Les rues du Chemin Noir et de Grenouillère pour 288.000 €

Cette dépense concerne également des rues bien fréquentées et de plus étroites donc à sécuriser.

-         Le croisement à Cadouarn Ranquin : 590.000 €

Cette dépense "sécurise" un carrefour.

 

 Ranquin-voirie    Bourg-voirie

Le projet rue du Poulfanc est annoncé à 1.500.000 €uros alors que nous sommes dans du RESIDENTIEL.

La transformation de cette rue en impasse comme à Green Village permet de couper ces quartiers des nuisances générées par les véhicules.

 

Le Plan Communal de Déplacements, est un document qui montrent que nos élus réfléchissent et hiérarchisent les « besoins « » de déplacements de tous.

On ne refait plus une route sur la pression des riverains. Ce rapport renseigne que de nombreux travaux de voirie sont prévus pour plus de 3 millions d’euros….

Sénégolfe souhaite ALERTER les Sinagots sur le coût de la voirie.

On peut s’interroger sur le bien fondé de ses dépenses, d’autant que la conjoncture est plutôt difficile pour les Français et les habitants de Séné. Tous les Sinagots sont touchés par la crise.

 

En réduisant drastiquement le budget de la voirie pour ne faire que le minimum,

-         on conserve et on peut accroître la qualité des services publics,

-         on peut financer plus de logements sociaux : la commune est en retard

-         on peut dégager du financements pour des équipements plus utiles :

   - par exemple le nouveau terrain de tennis a couté 400.000 €

   - la rénovation des vestiaires au complexe sportif Le Derf : 500.000 €

   - le restaurant scolaire de Theix a couté 2.4 millions d’euros ; avec 1.2 m€ on en paye la moitié;

-         on peut étudier le gel ou la baisse des impôts locaux pour se montrer solidaire des Sinagots qui vont payer plus d’impôt sur le revenu.

 

Alors n’est-ce pas temps d’économiser sur la voirie pour aider les Sinagots à passer la crise et financer d’autres priorités ?

Je finis en citant Jean-Pierre BEL Président du Sénat qui énonce dans une interview du Journal le Monde daté du 5 Octobre

que les collectivités territoriales

« ne peuvent pas c’est certain se comporter comme si elles étaient un îlot de prospérité dans une mer de sinistrose ».

Un réflexion que tous les élus de Séné et d'ailleurs peuvent méditer.....

 

   

Tous les articles "Revue de presse"

   

Tous les articles "Dossiers Municipaux"

   
   
© SÉNÉ GOLFE