SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
lundi, 12 novembre 2012 15:22

ADSL à Séné

                                                  L'ADSL à SénéADSL

Enjeu : Améliorer le débit ADSL sur la presqu'île de Langle - Connecter Séné au réseau de fibre de l'Agglo.

Il y a presque 5 km entre le bourg et le Poulfanc; autant entre le bourg et Barrarach. De plus notre commune compte un grand nombre de hameaux ou villages; cette donne historique et geographique complique un peu la tâche des aménageurs qui réfléchissent aux réseaux de gaz, électricité, eaux et assainissement ou bien de téléphone....Si le bourg de Séné ou le Poulfanc bénéficie de l'ADSL dans sa version la plus performante, l'offre triple-play (téléphone, Internet et télévision), cela n'est pas le cas dans toute la commune.

Comment cela s'explique-ti-l ? Comment est constitué le réseau téléphonique et ADSL ?

Quelles solutions techniques sont envisageables pour offrir  à tous les Sinagots un accès ADSL convenable ?

Le schéma suivant explique la structure du réseau téléphonique. Un fil de cuivre relie un logement à un sous-répartiteur ou SR, lequel est relié à un central téléphonique ou NRA.

limitation-adsl

Pour en savoir plus :

http://www.hautdebit.morbihan.fr/pourquoi-tous-les-morbihannais-n-ont-pas-acces-au-haut-debit-2-62.html

Les éléments les plus importants sont les NRA. Il y en a un peu partout en France voir carte ci-dessous autour de Vannes.

Visionnez la video qui vous fait pénétrer dans un NRA : http://www.ariase.com/fr/guides/nra-noeud-raccordement.html

Carte-NRA-Agglo

La ville de Séné en compte 2, l'un au centre bourg et l'autre au Poulfanc. Chacun à sa carte d'idendité :

NRA-Séné-Perf

Pour en savoir plus : http://www.degroupnews.com/carte-nra-adsl/bretagne/morbihan/sene/56243SNE.html

NRA-Poulfanc   NRA-Bourg

Ces NRA de part leur positionnement entrainent des affaiblissements de signaux ADSL plus ou moins forts selon où l'on se situe.

La ville de Séné compte au moins 9 sous-répartiteurs ou SR installés sur toute la commune au fur et à mesure de la construction de logements ou de zones d'activités. Voir carte et photos.

SR-Belle-Etoile  SR-Cadouarn  SR-Gressignan

                    Belle Etoile                                                      Cadouarn                                                                         Gressignan

SR-Langle   SR-Montsarrac     SR-Kergrippe

                            Langle                                                              Montsarrac                                                             Kergrippe

  

 SR-Limur     SR-Rte-Nantes      SR-Poulfanc     

                             Limur                                                   Route de Nantes                                   ZAC Poulfanc

De chacun de ses SR partent des fils de cuivre vers les logements, en aérien ou sous terre dans des fourreaux .

A qui appartient le réseau téléphonique ?

Le réseau, aérien ou souterrain n'est plus un bien public, mais la propriété de l'ancien opérateur public aujourd'hui privé : FranceTelecomLogo

Quels matériels disposent les fournisseurs d'accès ?

free    bouygues  orange logo   SFR

Le fournisseur d'accès ajoute leur matériel (Dslam) à côté ou dans le NRA : c'est le dégroupage local ; par exemple au Poulfanc on peut voir le matériel de Free . Voir photo ci-dessous. Le central du Poulfanc et du Bourg sont équipés par FREE, SFR, Bouygues et Orange.

L'opérateur peut louer des DSLAM d'un autre fournisseur d'accès si il ne couvre pas la zone; d'autres fourniseurs d'accès ont carrément décidé de louer le réseau à leur "confrères" qui le déploient en France. C'est le cas de Darty par exemple.

NRA-PoulfancB

Quand votre logement est trop loin d'un central téléphonique ou NRA, le signal est de piètre qualité et vous n'êtes pas elligible à l'ADSL, ou bien vous ne recez pas la télévision; c'est ce que vivent certains Sinagots dans les zones trop éloignées de la commune. 

Quelles solutions existent-il pour palier cet éloignement géographique ?

Plusieurs techniques existent :

- Fibre optique : la plus simple est de relier votre sous-répartiteur SR non plus avec du fil de cuivre mais avec de la fibre optique depuis le central téléphonique ou NRA comme sur le schéma. La fibre optique qui est plus performante "rapproche" votre foyer du central.

morbi-adsl solution1 390x27.jpg

Dans le cas de la presqu'île de Langle cette technique serait couteuse car il ya 4 SR à connecter !

- NR-Zo ou NRA-MeD : Une autre technique consite à accoller près du SR qui vous alimente un autre matériel (NR-Zo ou NRA-MeD) qui vient booster votre vieux SR. Voir schéma ci-dessous. Mais dans ce cas ce n'est pas encore gagné ! il faudra convaincre les fournisseurs d'accès qu'il ya suffisamment d'abonnés prêts à solliciter l'ADSL et le triple play (TV incluse) pour qu'il ait un intérêt économique à installer ses SLAM ADSL dans ces armoires NR-Zo !

NRA-ZO-schema.jpg

Sur la presqu'île de Langle, la dispersion de l'habitat rend couteuse le déploiement de cette technologie : comptez environ de 50 K€ à 150 K€ pour une armoire que le fournisseur d'accès installe si il peut compter sur un grand nombres d'abonnés ADSL pour le rentabiliser. Par ailleurs, la législation ( défini par l'ARCEP) ne retient cette technique que si dans la zone à courvrir le signal est vraiment très faible ce qui n'est pas le cas de la presqu'île de Langle...

La densité de population sur la Presqu'île impacte donc les réseaux et celui de l'ADSL; Les habitants des villages peuvent s'interroger si accueillir quelques petits collectifs ne faciliterait pas le desserte en ADSL, comme à des bus en plus de pérenniser les effectifs à l'Ecole Aveline....

Cependant le Conseil Général du Morbihan a signé un partenariat avec France Telecom pour mettre en place un programme d'installation de cette technologie pour gommer le zones mal desservies par l'ADSL, mais ce programme ne concerne pas les communes de Vannes Agglo, mais des communes rurales du département.

http://www.hautdebit.morbihan.fr/pourquoi-tous-les-morbihannais-n-ont-pas-acces-au-haut-debit-2-62.html

http://www.echosdunet.net/dossiers/dossier_4033_adsl+-+79+nra+zo+pour+couvrir+100%25+morbihan.html

- D'autres techniques existent : Wi-Fi, Internet par satellite, connection CPL...

http://www.ariase.com/fr/haut-debit/wifi.html

http://www.ariase.com/fr/haut-debit/cpl-courant-porteur.html

Le AIRMAX : l'Agglo de Vannes, compétente pour les réseaux de fibres optiques,  réfléchit pour la presqu'île de Langle à une autre technologie plus récente le AirMax variante du Wi-Fi. Des réalisations en Seine-Maritime ou dans l'Hérault semblent montrer que cette nouvelle technologie est éprouvée. La société INFOSAT Telecom entre autres propose cette technologie.  Le principe est simple : une antenne reliée au réseau de fibre optique, judicieusement positionnée sur le territoire, irrigue par des ondes les habitations qui sont équipées d'une antenne de réception.

schemaCom airmax

Pour en savoir plus :

http://www.mcom.fr/fr/divers/lodevois-larzac-042011/

http://www.infosat-telecom.fr/fr/solutions/infrastructure/construction/

En préalable, il faut amener de la fibre optique du réseau STTO  REVA de Vannes - désormais transféré à Vannes Agglo - au moins jusqu'au centre bourg de Séné, puis tirer une fibre jusqu'au lieu où sera installée l'antenne . Lors de la réfection de la rue Bel Air un foureau a été positionné; ainsi la mairie et les entreprises de Kergrippe auront le très très haut débit. Une fois l'antenne AIRMAX installée, on peut compter sur des débits de 5-10 Mbit. Dansle cas de Séné, il est prévu 6-8 antennes sur la presqu'île.

http://www.mairie-vannes.fr/vie_quotidienne/internet_et_multimedia/reseau_de_fibres_optiques_rev/1023/index.html

Espérons que le déploiement ne tarde pas afin que tous les Sinagots puissent bénéficier d'une offre triple-play et que les entreprises de Barrarach notamment puissent en bénéficier.

Enfin, sachez que l'opérateur Orange a annoncé sa volonté de couvrir Séné avec de la fibre optique pour le réseau des particuliers dit STTH entre 2012-2020...Séné serait couverte à partir de 2015-2017. Mais rien n'empêcherait Orange, opérateur privé, d'arrêter le déploiement si cette entreprise trouve cela trop couteux pour le nombre d'abonnés espérés.

Aussi la démarche de l'Agglo de Vannes semble plus sûre d'aboutir. voir pdf ci-joint

   
© SÉNÉ GOLFE