SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
jeudi, 11 décembre 2014 17:53

La chasse à Séné

LA CHASSE A SENE

Enjeux : cohabitation avec la réserve - gestion durable du gibier - développement du nombre de chasseurs.

On connaît de notre commune de Séné sa réserve naturelle, son littoral en bordure du Golfe du Morbihan où l’on protège les oiseaux. Cependant sait-on que l’on peut chasser du gibier à Séné ? Combien de chasseurs s’adonnent à cette activité dans notre commune? Sur quel territoire de chasse et quel gibier peut-on chasser à Séné?

La Bretagne abrite environ 50.000 chasseurs et regroupe 850 territoires de chasse. Car on ne chasse pas n’importe où. La chasse est fortement encadrée. http://www.chasserenbretagne.fr/

Ce sont notamment les services de la Préfecture du Morbihan qui fixent les dates des périodes de chasse par un arrêté et délivrent le permis de chasse.

http://www.morbihan.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Chasse-et-biodiversite/Chasse

Arrêté-Chasse-2014-2015  permis-240-web

 

Les chasseurs sinagots sont fédérés au sein de la Fédération Départementale du Morbihan.  http://www.acmm56.com/.

Celle-ci a défini 11 unités de gestion de la chasse dans le département. Une association dédiée aux « jeunes chasseurs » a été crée : http://ajc56.e-monsite.com/ .

En quelques chiffres, la chasse dans le Morbihan représente environ 13 000 chasseurs, 750 adhérents territoriaux (68 associations communales de chasse agréées ou ACCA, 164 associations communales de chasse (c'est le cas à Séné), 253 associations de chasse privée, 265 adhérents individuels) auxquel il faut ajouter 15 groupements d’intérêt cynégétique (concernant 123 communes) et 17 associations départementales spécialisées. Le monde associatif de la chasse est nombreux et varié.

carte ug 12 2013-2   cede-chasse-56 logo    imagesCA0UVHL6

Les chasseurs à Séné peuvent pratiquer leur activité sur un périmètre bien délimité du territoire communal que l’on nomme « territoire de chasse ». Quelles sont ses limites ?

Le territoire communal terrestre et maritime de Séné est singulier par le fait de sa géographie et de l’existence de zones protégées.  

Séné s’étale sur une presqu’île coudée délimitée par les eaux de la rivière de Vannes et de la rivière de Noyalo et au nord par la RN165, qui constitue une frontière pour le gibier. D’un point de vu cynégétique, ces frontières naturelles et artificielle confèrent un caractère enclavé à notre commune peu propice aux déplacements des animaux même si parfois on note des chevreuils ou sangliers qui nagent dans les eaux du Golfe ou de la rivière de Noyalo.

Séné dispose d’un foncier de 1994 ha constitué de prairies, de zones humides, de terres agricoles labourées, de quelques bois et surtout de 2  périmètres protégés : la réserve ornithologique de Falguérec et  la partie sinagote du domaine public maritime du Golfe du Morbihan.

   Séné-geographie     Séné-territoire

Au territoire communal, il faut ôter la surface de la Réserve Nationale de chasse et de faune sauvage du Golfe du Morbihan. Cette réserve a pour vocation principale de préserver la faune sauvage du Golfe et la chasse y est interdite.

 onfcs-56-chasse histo rcfs 2008-Séné     logo ACMM

http://golfedumorbihan.org/reserve-golfe-du-morbihan/reserve-articles

De ce fait, la chasse à partir d'un bateau ne peut se pratiquer que sur une portion bien réduite du domaine public maritime de notre commune, notamment aux abords de l'anse de Mancel ou de l’île de Boede. Cette dernière, en état de friche est peu propice à la chasse et a peu de valeur écologique.

Une association regroupe les chasseurs de gibiers d'eau dans notre département. Voir .http://www.acmm56.com/

Il faut aussi tenir compte de la Réserve Naturelle de Falguérec. Cette réserve de 420 ha est un « refuge » pour le gibier  mais aussi les nuisibles qui peuvent s’y reproduire et ensuite essaimer sur le territoire communal. http://www.reserves-naturelles.org/marais-de-sene

La chasse est en effet autorisée sur le domaine terrestre et les marais de la partie de la réserve située au nord de l’étier de Falguérec.

 carte-marais sene chasse      reserve-sene-partenaire

Les chasseurs de Séné sont regroupés dans l’Amicale des Chasseurs de Séné (ACS) dont le président est José Lemeut 30 rue de Michotte TEL : 06 80 14 57 77.

Comme partout en France, le nombre de chasseurs recule. Il fut un temps où Séné comptait plus de 100 chasseurs. Aujourd'hui, notre ACS recense plus de 40 chasseurs à jours de leur carte et permis de chasse. Séné acueille de temps en temps des chasseurs d'autres communes. L'ACS gère la délivrance des carte de chase pour accéder au domaine de la Réserve de Falguérec mais également les permis de chasse.

ACS-bureaux.jpg

Le plus souvent les chasseurs optent pour une association communale de chasse agrée ou ACCA. On en compte 281 dans le Morbihan souvent reconnaissable par les petits écriteaux rouge qui balise le territoire de chasse protégé. A Séné, c'est une structure "plus légère" l'amicale qui a été retenue par les chasseurs.

arton120-90f40

L’Amicale des Chasseurs de Séné est partie prenante des instances de gestion de la réserve. Il existe une convention entre l’ACS et le Conservatoire du Littoral, propriétaire du foncier de la réserve de Falguérec. A ce titre, l’A.C.S. « est chargée de l’entretien, des travaux de génie écologique et de la surveillance des milieux naturels de la partie chassable de la réserve située au nord de l’étier de Falguérec, conformément au plan de gestion. Elle est responsable de l’organisation et du contrôle de l’activité cynégétique. »

Ne pas confondre l’ACS et les « Amis de la Réserve »..

Rappelons que ces réserves de chasse et de faune sauvage ont vocation à

• protéger les populations d’oiseaux migrateurs conformément aux engagements internationaux ;

• assurer la protection des milieux naturels indispensables à la sauvegarde d’espèces menacées ;

• favoriser la mise au point d’outils de gestion des espèces de faune sauvage et de leurs habitats ;

• contribuer au développement durable de la chasse au sein des territoires ruraux.

La chasse doit également tenir compte du droit de propriété. Certains propriétaires fonciers, souvent de grosses parcelles de terrain, peuvent d’organiser en société de chasse avec un règlement propre. Ils ont leur fédération départementale, l’Union des Chasseurs privés du Morbihan : http://ucpm56.fr/ucpm/organisation.

A Séné, on n'a pas de Société de Chasse mais certains propriétaires ne mettent pas leur terrains à disposition des chasseurs. D'autres à Séné ont signé des baux de chasse avec l'Amicale ce qui permet d'étendre le territoire de chasse. 

Ne faudrait-il pas envisager la création d'une ACCA à Séné ?

En effet, il ne faut pas oublier le rôle écologique des chasseurs pour la régulation des espèces. Par exemple, l'ACS organise des battues pour réguler les populations de renards (risque de rage et nuisible pour les élevages) ou de sanglier (nuisible pour les récoltes). Une mutualisation du foncier favorise la régulation des populations de gibier et de nuisibles.

imagesCAD16JDY  imagesCAC7XXNQ

Il existe aussi des Groupements d’intérêt Cynégétique ou GIC qui associent plusieurs groupements de chasseurs dans le but notamment d’organiser des battues. Lire l’article du GIC de la presqu’ile de Rhuys. Le territoire de chasse de Séné n’appartient à aucun GIC sans doute à cause de son isolement géographique et de la faible nuisance des sangliers.

Enfin, notre territoire de chasse à Séné trop petit n’offre pas « d’équipage de chasse » pour la pratique de la chasse à courre présente toutefois en Morbihan. http://www.venerie.org/equipage/departement/56/recherche_par_departement.html

Mais Séné compte du grand gibier avec la présence de chevreuil sur le territoire communal. L'ACS a décidé de ne pas les chasser pour favoriser les effectifs. Dans le département, une association est spécialisée dans la chasse au grands gibiers http://www.ancgg.org/ad56/

 asso-56-grd-gibier logo  imagesCA8ZX1OM

Pour chasser il faut aussi compter avec les normes de sécurité et disposer de biotopes propices aux espèces. La réserve est le premier d'entre eux avec 400 ha d'un seul tenant. Cependant, l'habitat dispersé de notre commune (des hameaux et des maisons isolées) réduit la valeur cynégétique des biotopes et le territoire de chasse sinagot. La disparition des terres agricoles à cause de l'urbanisation est aussi une atteinte portée à l'environnement et à la chasse.

AGRI-Séné-prairie-tere

La territoire de Séné abrite du gibier de terre et de mer, d'Armor" et d'Argoat. Sur les terres agricoles, les landes et les quelques bois de notre commune, on trouvera quelques chevreuils, des sangliers, du lapin, des faisans communs qui ne sont pas chassés par décision de l'ACS, des faisans issus de lachés, quelques palombes ou de la bécasse principalement..

becassine-des-marais  imagesCAO0T396

La richesse cynégétique de Séné réside on l'aura compris dans le gibier "d'Armor" : le gibier d'eau.

Les chasseurs à Séné pratiquent surtout leur activité au nord de la réserve de Falguérec. La réglementation les obligent à déclarer le gibier abattu ou tableau de chasse. En 2010, il en a été fait une étude. Voir ses détails en annexe.

reserve-tableau-chasse

Ce tableau ne s'intéresse qu'au gibier d'eau à plume. Il est vrai que le Golfe du Morbihan héberge un grand nombre d'espèces d'oiseaux.

http://www.oiseauxdugolfe-morbihan.fr/pages/canards_tab.html

Les principales espèces prélevées sont des anatidés (famille de canard): le canard colvert, la sarcelle d'hiver, le canard siffleur, canard pilet et la canard souchet, et la bécassine des marais.

 anatidé-chasse 

La chasse a Séné, comme ailleurs en France, doit faire face à plusieurs défits. Maintenir les "effectifs" de chasseurs en recrutant des nouveaux adhérents. Trop souvent dénigrée par des écologistes bornés et meconnus du grand public, la chasse a son utilité environnementale : régulation des espèces, régulation des nuisibles, maintien des biotopes naturels.

Faut-il une ACCA a Séné, la question maintes fois débattue mériterait d'être remise sur la table. 

 

   
© SÉNÉ GOLFE