SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
samedi, 21 mars 2015 17:11

Kergrippe III : pourquoi ça ne décolle pas

Notre ville a aménagé, avec l'aide du bureau d'études EAD56, une belle parcelle de terre agricole pour créer un nouveau parc d'activités à l'entrée du bourg de Séné. Cette emprise de terre agricole n'est pas très écolo mais elle est destinée à soutenir l'emploi de nos artisans.

Il existe déjà à Séné 2 parc d'activités :

Le Poulfanc s'étend sur 123.106 m² et génère 704 emplois pour 230 entreprises.

Kergrippe i et II sur 191.130 m² accueille 22 entreprises qui emploient 146 personnes.

Le lecteur notera que le "densité" d'emplois au Poulfanc est élevée. Tout observateur noterra que l'on se serre dans les locaux commerciaux et d'artisans au Poulfanc alors qu'à Kergrippe, le parc d'activités est "aéré" et consomme beaucoup de terrains pour moins d'emplois.

Sur une parcelle de 26.7 ha à l'origine, de la voirie, des places de parking, et toutes les énergies et fluides nécessaires aux entreprises artisanales ont été aménagées.

WP 20150315 007   

A terme le "village d'entreprises" de Kergrippe III devrait accueillir 18 entreprises, plutôt des artisans en lien avec une activité au bourg.

  Kerippe vue paysage2

Cependant, depuis plus d'un an, on n'attend les entreprises !. Il semble que celles-ci rechignent à venir s'installer au bourg de Séné.

Quelles sont les causes de ce retard ? Quels sont les avantages et les inconvénients de Kergrippe III.

Ce parc d'activités s'inscrit dans une vision d'ensemble. La carte ci-dessous montre la situation des différents parcs d'activités sur l'agglomération de Vannes.

Agglo parc activbites

Kergrippe III est en concurrence avec ces autres parcs et surtout les parcs en construction ou en cours de commercialisation. Selon Vann'Agglo il y en a 7 en périphérie de Vannes.

Autres parc artisanqualiparc logo

Comparons notre champion local "Kergrippe III" aux autres parc d'activités réservés aux artisans. Parmi ces 5 parcs, Kergrippe III et Trehuinec à Plescop bénéficient du label Qualiparc

 Kergrippe comparaison

On notera que la règle dans ces parcs d'activités est que la commune s'occupe de commercialiser les lots. 

Séné semble réticente à discuter en direct avec des artisans, et a concédé à un tiers, EAD56, le soin de commercialiser les parcelles du "village d'entreprises".

Le label Qualiparc s'est traduit à Kergrippe par de nombreuses contraintes : Kergrippe III offre 600 m² de stationnement, 6.000 m² de surfaces paysagées, 900 m² de voies piétons et vélo et un bassin de rétention de 787 m². Au total 1/3 de la surface de la parcelle n'est pas destinée à recevoir des entreprises, ce qui a renchéri le coût !

On ne sera pas étonné que Kergrippe III soit le plus cher au m². Si le document officiel indique 53 €/m², les lots vont plutôt de 75 €m² pour 655 m² à 60 €m² pour 1.600m².

Le choix de la parcelle s'est accompagné de la nécessité de conserver les zones humides, notamment le long de la route. De plus les arbres existants suppriment toute "vitrine" aux entreprises qui s'installeront. Kergrippe III est un parc d'activités trop paysagé et trop caché. Il faudrait abbatre les arbres pour créer une vitrine publicitaire mais cela va à contrario de la volonté municipale d'avoir une entrée de bourg jolie. Il faut savoir choisir : l'accueil des entreprises et l'emploi ou les paysages.

Senegolfe a lu les documents disponibles sur le site internet de la ville. Plus de 95% du dossier concerne les études d'impact, les paysages, les écoulements etc..C'est bien sûr nécessaire mais pas suffisant. On ne lit qu"une page sur la faisabilité économique et la commercialisation future des parcelles aux artisans. Voir pièces attachées.

On peut même consulter une liste de 25 entreprises qui, selon les porteurs du projet, se disaient intéressées par le parc. Qui a acheté un appartment neuf, se souvient que le promoteur immobilier attend d'avoir 25 à 30% d'acheteurs sur plan pour lancer le programme. Eh bien à Kergrippe III, on est parti la fleur au fusil sans aucun engagement ferme des entreprises ! Certes la crise est passée par là mais on ne peut que constater une prise de risques élevée sur ce projet.

Pourquoi les 25 entreprises qui, hier étaient intéressées, ne sont pas là aujourd'hui ?

Senegolfe a mené l'enquête et interrogé quelques artisans. Il ressort qu'au delà du prix plus élevé qu'à Suzur par exemple, c'est l'accumulation de contraintes réglementaires qui fait fuir les artisans. Les artisans regrettent aussi l'absence de visibilité. De plus la ville de Séné, tel le héron dans la fable, fait la fine bouche et exerce une sélection des candidats trop tatillonne. Veut-on vraiment aider les entrepreneurs ? Sait-on combien c'est difficle de créer et faire vivre une entreprise ? Les décideurs politiques doivent aider à la croissance des entreprises et de l'emploi. On en doute par les restrictions qui accompagne le projet de Kergrippe III.

Kergrippe contraintes

Comment en plus de lois, réglementations et autres décrets régissant la vie des entreprises, une commune peut-elle encore alourdir de cette manière les contraintes des entrepreneurs, des artisans : c'est hallucinant de méconnaissance de la vie des entreprises !

Malgré la présence de la fibre optique et du très haut débit, le bourg de Séné n'est pas un emplacement idéal pour les artisans à cause de son enclavement sur une presqu'île. L'entreprise qui s'installera à Kergrippe III est soit déjà présente au bourg, soit intéressée par le nautisme et Port-Anna. Dans le cas contraire, elle préfèrera s'installer au Poulfanc ou à Atlantheix au plus près de Vannes et de la 4 voies.

Senegolfe a enquêté : il y aurait 3 entreprises ayant pris une option pour s'installer à Kergrippe III....

Pour activer le remplissage de Kergrippe III, on pourrait requalifier en zone d'habitat Kergrippe I et "aider" les 3-4 entreprises présentes à "déménager" vers Kergrippe III y compris les ateliers muncipaux qui "montreraient" l'exemple en adoptant les normes Qualiparc. Séné trouverait là une belle parcelle pour y construire du logement....

WP 20150315 014 Copie   

  WP 20150315 011

Espérons que les prochaines portes ouvertes le 11 avril prochain et les prémisses d'une reprise économique poussent nos entrepreneurs & artisans à investir à Kergrippe III.

 

   
© SÉNÉ GOLFE