SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
dimanche, 10 mai 2015 19:00

Pluies & bassins de rétentions

Enjeux : Préservation des milieux aquatiques, des ruisseaux et du littoral - Protection du Golfe du Morbihan.

Nous avons vu dans une précédente synthèse consacrée à l'eau, que l'eau potable que nous consommons à Séné provient de l'usine de Saint-Nolf et qu'après utilisation, elle est assainie en partie par 2 stations de lagunage à Séné, pour les habitations non raccordées par des fosses sceptiques individuelles et, majoritairement dans les stations d'épuration de Tohannic et du Prat à Vannes.

Ces eaux traitées finissent par rejoindre notre environnement qui a une grande valeur écologique comme en témoigne la création récente du Parc Naturel du Golfe du Morbihan.

Afin de protéger les eaux du Golfe du Morbihan,  l'Agence Loire Bretagne en collaboration avec la région Bretagne et le département du Morbihan, définit un Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux du Golfe du Morbihan et de la Ria d'Etel ou SAGE.

agence loire bretagne logo  sage GdM logo

Par notre consommation d'eau nous contribuons au financement de l'Agence de bassin Loire-Bretagne :

Agence Eau Taxes

Les décisons du SAGE impactent notre commune et la dernière révision de notre Plan Local d'Urbanisme, le PLU, a du intégrer nombreuses de ces recommentaitons ainsi que la nouvelle législation...

Plus près de nous, à Séné, nous devons aussi avoir la préocupation de la qualité des eaux qui gagnent le Golfe du Morbihan. En effet, en plus des eaux usées rejetées après assainissement, il y a aussi les eaux de pluie qui ruissellent sur les rues, dans les caniveaux puis dans les ruisseaux avant de gagner les eaux du Golfe du Morbihan. On parle alors d'eaux pluviales.

Ces eaux pluviales sont elles polluées, sont elles traitées? Quel circuit empruntent elles avant de gagner le rivage ?

Quand on se promène en ville, on peut voir ça et là des grilles le long des caniveaux dans lesquelles s'engouffrent les eaux de pluies et de ruissellement. Aux cotés des réseaux d'adduction d'eau potable et des égouts, notre sous sol comporte un réseau séparatif (distinct des égouts) de conduites d'eaux de pluies. Ces conduites débouchent dans le meilleur des cas dans un bassin tampon ou bien directement dans un ruisseau.

Pluvial grille 2   Pluvial grille 1

En effet, si on observe nos quartiers, on peut constater des "puits d'orage" dans les points bas où les eaux de pluies ruissèlent et stagnent avant que le trop plein continue sa course. Souvent camoufflés par une végétation ou grillagés, ces bassins de rétention constituent des zones humides articielles et parfois si il y a assez d'eau, des "mares artificelles" parfois adoptées par des grenouilles ou des canards...

Le bassin d'orage rue des Noisetiers reçoit les eaux du quartier avant de les déverser vers le ruisseau du Ru. .

Puit orage Noisetier

Rue de la mare ou près du moulin de Cantizac, des grosses mares -sans doute pas aux normes - retiennent aussi tant bien que mal les eaux de ruissellement qui croupissent :

Bassin Cantizac mare  Bassin Rue de laMare

                   "mare" de cantizac                                                   "mare" rue de la Mare

La bassin de la rue des Spatules, entre le quartier du Domaine du Bois de Lisa et celui de Bezidel, a été inséré sur le parcour de l'ancien ruisseau de Limur. Plus accessible, il permet de visualiser le fonctionnement : il reçoit des eaux de pluie via une conduite enterrée. Dans l'enceinte cloturée, une végétation fait "office" de station d'épuration, l'eau y stationne et est épurée par les bactéries, les microorganismes et les plantes qui poussent. A la sortie, le trop plein d'eau est clair et poursuit son cour sur le ruisseau de Limur, jusqu'à rencontrer le ruisseau du Rhu.

Puit orage spatule 2    Puit orage Spatules 1 

Puit orage spatule 3     Ruisseau Rhu Limur confluence

Ces bassins de rétention sont assez récents dans les règles d'urbanisme. On citera le bassin dans le nouveau quartier de Kergrippe et celui en limite des quartiers de Bezidel et du Bois de Lisa. :

Bassin Kergrippe 1  Bassin Bezidel 2

                       Bassin de Kergrippe                                                            Bassin de Bezidel-Tohannic

Le nouveau PLU de Séné a listé des zones où il faut en installer d'autres et ainsi rectifier les "erreurs" du passé.

Bassin création futures

Depuis la rédaction du PLU, il a également été décidé de rajouter un bassin de rétention à Limur où les travaux ont débuté. En fait, dans ce quartier, jusqu'au XIX°siècle, il existait un étang à la place du Parc de Limur comme le montre cet extrait du cadastre qui témoigne de l'existence d'une mouillère qui a été peu a peu condamnée. (On connait les tracés des ruisseaux du Rhu et de Limur).

Limur étang cadastre 1848  Bassin Limur travaux

 

Limur bassin fini

Cette zone humide a été canalisée et son déversoir poursuit sa route vers la bassin de rétention de la rue des Spatules. C'est un exemple d'une période ou l'on ne conservait pas les zones humides. Le quartier de "La Grenouillère" rappelle que la zone était certainement couvertes de mares comme le Poulfanc dont l'étymologie " trou boueux" témoigne également d'un lieu humide.

On le voit, notre commune s'attache à insérer sur notre territoire communal des bassins de rétention pour épurer les eaux avant leur rejet vers le Golfe. Les règles d'urbanisme imposent désormais d'étudier l'écoulement des eaux de pluie et l'hydrographie des terrains avant de les rendre constructibles, notamment pour ne pas risquer une inondation.

Ainsi, en vue de l'urbanisation annoncée de nouvelles parcelles à Bézidel, un autre bassin de rétention sera construit. Aujourd'hui, la zone qui va de la rue de Limur - Crèche des Petits Patapons jusqu'à Bézidel, a été "redécouverte" comme étant une mouillère avec un écoulement diffus des eaux. Ce nouveau quartier "imperméabilisera" une grande surface voisine de cette mouillère. Ces eaux de pluie gagneront la mouillère et le futur bassin tampon jouera son rôle d'épuration avant que ces eaux ne parviennent au ruisseau de Bezidel qui rejoint en aval le ruisseau du Rhu pour former le ruisseau de Cantizac.

PR Ar Gazek ruisseau 1  PR Ar Gazek ruisseau 2

    Exutoire du ruisseau de Bezidel rue Er Gazek              Ruisseau de Bezidel

On le voit, il est souhaitable qu'un maillage de bassins tampon évite les rejets directs importants dans les ruisseaux qui alimentent le Golfe du Morbihan. C'est d'autant plus nécessaire en zone commerciale ou artisanale qui représentent des surfaces étendues de parking, de goudrons recueillant huiles, poussières de pneus et autres matières polluantes. Ainsi au Poulfanc, un bassin existe en contrebas de la ZAC. On peut distinguer une bache étanche qui retient une eau stagnante avant qu'elle n'atteigne le Liziec.

Bassin ZA Poulfanc Liziec 1

Pour protéger ces ruisseaux et le Golfe, d'autres aménagements sont programmés dans le cadre du PLU (voir l'annexe sanitaire-notice), nous citerons :

- un bassin de rétention à Cano où les travaux ont commencé ainsi que des aménagements entre les Quatre-Vents et Dolan. Les terrains ont été réservés dans le cadre de la révision du PLU de 2012.

Bassin Cano PLU  Bassin 4 Vents Dolan PLU

Nous pouvons donc être fiers de contribuer avec nos impôts à la protection de notre environnement.

Lire aussi : artcile sur l'assainissement et le réseau de ruisseau à Séné.

                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

 

 

 

   
© SÉNÉ GOLFE