SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
dimanche, 27 avril 2014 15:18

Restauration scolaire à Séné

Enjeu pour Séné : faut-il s'équiper d'un restaurant scolaire et qui le gère ? Vers une mutualisation avec Theix et La Trinité Surzur.

Lors de la dernière campagne électorale, M. le Maire avait envisagé la réalisation d'une cantine scolaire; le projet semble oublié pour cette mandature...

Après une présentation des différentes types de restauration scolaire ou collective, un état des lieux de la restauration scolaire est fait sur l'agglomération de Vannes.

Enfin les éclairages sont apportés aux visiteurs pour qu'il réponde à la question :

Séné doit-elle s'équiper d'un restaurant scolaire ?

Qui doit le gérer le cas échéant ?

La restauration scolaire intéresse les Sinagots; nos enfants et petits-enfants y prennent leur repas et de plus en plus y reçoivent une éducation "au bien manger", à la qualité nutritionnelle de leur repas. Les parents sont aussi sensibles à ces points et la fixation du prix du repas de la cantine est un sujet important pour les Sinagots; l'accès au plus grand nombre des enfants à la cantine est devenu un fait majeur dans une commune.

Bref la cantine des scolaires c'est important.

Quels sont les différents types de restaurations scolaires ?

Pour servir des repas, il y a toujours un réfectoire équipé pour recevoir un ou plusieurs "services" . La cantine scolaire, selon les équipements et l'organisation choisis, réalise différentes prestations :

- on met les couverts, sert les repas, on débarrasse et nettoie. ces tâches sont souvent le fait d'employés municipaux;

- on peut aussi préparer les entrées et desserts froids; pour cela il faut être équipés de chambres froides;

A ce stade on parlera de cantine. Les repas sont alors livrés et préparés par un intervenant extérieur : "cantine centrale" ou traiteur industriel.

On parle alors de liaison froide ou chaude selon que les repas devront être réchauffés ou pas.

- on peut aussi ajouter une étape de cuisine avec du personnel ; on entre alors dans la restauration; si la fabrication concerne différents lieux de livraison on parlera de cuisine centrale.

Des traiteurs industriels comme Océane de Restauration, API ou Breizh Restauration (ou Ansamble son nouveau nom) sont des "cuisines centrales" plus importantes appartenant à un groupe privé.

 

apiresto oceanelogo ansambleLogo

Que nous apprend la situation actuelle sur l'agglomération de Vannes ?

On trouve différents modèles en fonctionnement :

- les cantines municipales opérant avec un traiteur industriel :

dans ce cas la commune choisit par appel d'offre un prestataire; sur le bassin de Vannes, Ansambe, est le leader, suivi de Oceane Restauration et de API. C'est le cas le plus fréquent sur l'agglomération cf carte ci-jointe.

- les cantines municipales opérant avec un tiers restaurateur : c'est le cas sur l'Ile d'Arz où l'association ODOD (Ecole des douaniers) prépare les repas pour les Ilradais; et à l'Ile aux Moines où l'EPHAD du Vieux Moulin cuisine pour les enfants.

- les restaurants associatifs : sur la commune de Sulniac une association gère la restauration scolaire.

- un restaurant municipal : c'est le cas de Tréffléan ou la municipalité fait fonctionner un restaurant scolaire de 150 r/jour; mais aussi à Plescop avec 500r/j et encore à Ploeren avec 350 r/j.

- la "Cuisine centrale" : est un gros restaurant géré par la municipalité ou en délégation : Vannes à Kercado avec une capacité de 2000 r/j livre les cantines scolaires;

- la cuisine centrale d'Elven avec 1.000r/j livre écoles, foyer et collège privé;

- Saint-Avé avec 700 r/j de capacité livre également écoles publiques et privées et le collège privé; idem en Arradon avec 530 r/j ou a Surzur 350 r/j qui sera bientôt agrandi à 420 r/j.

A Theix la nouvelle cuisine centrale, qui emploie 12 personnes, prépare 1050r/j et livre les écoles, le collège privé, la résidence des seniors, le portage à domicile et le multi-accueil.

Qu'en est-il a Séné ?

Les effectifs scolaires actuels sont les suivants :

SénéEffectifs

Sur l'année scolaire 2010-2011, 68.130 repas scolaires ont été servis aux enfants de 430 familles. Les écoles sont livrées par Océane de Restauration, tandis que le foyer logement de Penhoët est livré par Ansamble environ 50 r/j ainsi que l'IME les Papillons Blancs (env. 30 r/j).

Resto-bourg  Resto-Salicorne copie  Resto-Guyomard copie

                  Restaurant scolaire du Bourg                             Réfectoire scolaire Aveline                                             Restaurant Guyomard

Sur Séné il y a bien un restaurant scolaire.....oui mais au collège où 500 r/j sont préparés.

L'organisation administrative française fait que les collèges dépendent du Département alors que les écoles des communes. Du coup, pas de collaboration au niveau local !

Alors que les collèges privés sont souvent commensales de la restauration communale qui y trouve un avantage d'économie d'échelle....

D'ailleurs, cet exemple montre que la dispersion de décision des collectivités locales est à l'origine de l'essor des traiteurs industriels; Chaque commune gère "en solo" sa restauration; elle n'a pas les moyens de financer un restaurant aux normes actuelles et s'en remet au privé au lieu de chercher une solution avec d'autres communes!

Ne faut-il pas dés lors que la restauration scolaire soit une nouvelle attribution de l'Agglomération de Vannes au même titre que le traitement des déchets ou les transports en commun ?

Cela permettrait surement de rationnaliser la gestion et le "parc" de restaurants scolaires pour in fine réduire la charge pour la collectivité.

Que peut-on envisager pour le futur à Séné.?

Le potentiel existe avec 650 r/j et demain si la commune accueille une maison de retraite et si on fait "tourner" le centre de séjour avec des scolaires extérieurs à la commune, on peut atteindre les 700 r/j.

Combien coûte une cuisine centrale moderne et aux normes ?

Theix a réalisé un équipement pour 2.3 millions d'euros et 1.200 r/j de capacité.

Surzur a un projet de 420 r/j pour 1.6 millions d'euros.

Pour Séné - à la louche - un tel équipement tournerait autour de 2 millions d'euros hors subventions. Séné peut-elle le financer ?

L'examen du budget primitif de la commune montre que 2,3 millions d'euros ont été dépensés en voirie;

Les Sinagots peuvent réfléchir sur la finalité de l'action communale : de belles routes avec de l'enrobé, des trottoirs en granit etc...pour des véhicules...ou bien le strict minimum sur la voirie et de la capacité financière pour des équipements collectifs...

Ensuite qui gère : la commune ou bien une entreprise privée en délégation ?

L'avenir à Séné : il passe par une collaboration. La ville de Theix a perdu des clients pour sa cantine municipale, le collège privé pour des raisons de coût a préféré travailler avec un traiteur industriel privé. Face à la baisse des dotations de fonctionnement aux communes, les fameuses DGF, trois communes Theix, Séné et La Trinité Surzur ont décidé d'utiliser en commun les installations de la ville de Theix. Cette coopération intercommunale devrait commencer à la rentrée 2015. En février 2015, la ville de Theix a donné des précisions sur ce projet de coopération intercommunale.

150225-Theix-Séné-cuisine

Il est intéressant de noter que le prix du repas va baisser à 2.72 €. On peut alors se poser la question si il faut quela ville de Séné continue à subventionner les repas. En effet, chaque foyer qui fait ses courses au supermarché peut se rendre compte qu'un repas à la maison revien ausiis cher voire plus que ce prix annoncé de 2.72 €. Notre commune paye l'investissement, il serait "solidaire" que chaque famille paye le vrai coût du repas. Pour les moins favorisées, l'attribution d'une "allocation cantine" pourrait être décidée....

 

 

   
© SÉNÉ GOLFE