SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
jeudi, 09 février 2012 18:07

Les Commerces à Séné

Enjeu pour Séné : la rénovation du centre commercial au centre-bourg

Les commerces de proximité, les supérettes ou les supermarchés sont des éléments importants pour le quotidien des personnes ; avec sa géographie particulière, une commune étirée sur plus de 10 km entre St-Laurent et Port-Anna, le positionnement des commerces revêt une importance particulière à Séné. La proximité de la zone commerciale d’Atlantheix impacte également la vie des Sinagots.

1/ La Presqu’île :

Excentrés du bourg, ces villages de Séné méritent de conserver un commerce de proximité basé sur le multiservice tout au long de l’année et tout particulièrement en période estivale: bar-crêperie,  presse-tabac, relais de poste, superette et dépôt de pain ont leur place sur la presqu’île. On pourrait même étudier qu'un établissement de la sorte soit aussi le lieu de vente et dégustation des huîtres produites par les ostréiculteurs locaux...


2/ Place des commerces dans le centre bourg :  

Le Carrefour City doit gagner en surface pour concurrencer l’Intermarché du Poulfanc et le Carrefour Market de Tohannic. Il y a une compétition de fait entre ces zones commerciales.
Que serait le centre bourg sans ce commerce de proximité essentiel ?
Shopi a laissé place à une enseigne Carrefour mais répond-elle aux souhaits des Sinagots du bourg ?
Si demain ce petit centre commercial disparaissait, les valeurs immobilières perdraient 10 à 20.000 euros !
La population sinagote serait lésée. Port Anna est à 10 Km du Poulfanc !

Séné-Carrfour

Il faut réaffirmer l’intérêt communal d’avoir cette supérette et favoriser son dynamisme.
Le groupe Carrefour délaisse cette supérette au profit du Carrefour Market de Tohannic. La recherche d’une autre enseigne semble nécessaire pour entrevoir le développement de ce commerce essentiel à Séné bourg.

On regrettera qu’il n’y ait pas eu de réflexion sur le long terme sur la place de Penhouët.

 Séné-Penhouêt-IGN

Une succession de constructions a gâché une parcelle d’environ  80 m x 110 m que l’on peut de réaménager en profondeur sur 3-6 ans.
Il faut créer un secteur dédié aux commerces pour accroître l’attractivité commerciale du centre bourg et assurer la pérennité des commerces de proximité.
Qui connaît le centre commercial "Les Lilas", l’actuel nom de ce « centre commercial »?
A l’opposé de centres commerciaux en périphérie étudions un projet de cœur commercial dans un centre bourg où on peut s’y rendre à pied quand on habite le centre bourg et en voiture quand on habite les hameaux .
Ne faisons pas de blocage idéologique sur la voiture, la commune est trop étalée….
Quel est le pourcentage de Sinagots à venir au bourg faire leurs courses ?
N’est-on pas tenté de filer au Poulfanc, sur Vannes ?
En créant une zone de taille « critique » où sont regroupés les commerces on pérennise l’ensemble de l’offre et on accueille avec plus de facilité d’autres commerces ou activités pour la qualité de vie des Sinagots.

Les commerces susceptibles de  déménager : boulangerie, bar PMU, fleuriste, pharmacie, libèreront du bâti à réaffecter :

  • Boulangerie : extension de la pharmacie si celle-ci reste près des professionnels de santé.
  • Pharmacie : si celle-ci déménage alors on peut accueillir des familles à la place de la boulangerie et de la pharmacie et concéder du parking résidentiel au pied de ses maisons pour rendre plus attractifs ses logements…
  • Fleuriste : au rez-de-chaussée pour des cabinets de professions libérales de santé, à l’étage pour des appartements.
  • PMU : pour l’extension de la mairie et l’accueil d’associations …

Le projet de Coeur Commercial à Séné-bourg Pnehoët :

L’idée est de créer  2 alignements de commerces et une place centrale en longueur.

Une galerie couverte permettra de moins subir les intempéries et donc de favoriser la venue des consommateurs.

Cet espace sera constitué de nord au sud de 2 bâtiments symétriques :

  • une  voie latérale nord de contournement et de livraison
  • un bâtiment au nord tout en longueur accueillant une succession de commerces
  • un large trottoir donnant plein sud devant ces commerces tout en longueur protégé des intempéries par une toiture sur sa demi-largeur
  • un alignement de place de stationnement
  • une voie de circulation nord
  • un terre plain central avec piste cyclable

La réalisation de ce secteur commercial se fera en plusieurs étapes et nécessitera le relogement des professionnels médicaux au dessus des commerces ou ailleurs dans le centre bourg, près de l’Eglise et place Coffornic (comme avant…).

Medical-Penhouët

Pour des raisons de coût de réalisation, il faudra envisager au moins un étage (et peut-être des logements sous toiture).
Cet étage est une opportunité de « densifier » le centre bourg avec au minimum  2 x 1000 m² de surfaces soit 20 appartements de 80 m² pour 20 familles…ou plus si duplex….
Un parking souterrain apparaît judicieux pour les appartements au dessus et les professionnels de ce nouveau centre, les places de parking aérien étant réservées aux clients….
 
La clef du succès de ce réaménagement est de proposer du bâti commercial pas trop cher.
La commune devra supporter certains coûts concernant des espaces d’intérêt général pour assurer le succès de l’opération : voirie, ascenseur, trottoir couvert, parking souterrain gratuit si jugé utile.

Cette place pourra accueillir le marché BIO sur son terre-plein central ou d’autres manifestations : vide grenier, bal populaire du 14 juillet, mini concert l’été en co-organisation avec le bar…

Le centre bourg de Saint-Avé dispose d’un centre commercial similaire autour d’une supérette « Utile » ; étudions un centre adapté à Séné bourg moins haut qu’à St-Avé et surtout avec plus de commerces réunis.

Autour du supermarché agrandi conservant sa boucherie, le maximum de commerces regroupés dans un lieu dynamique avec des animations commerciales : un bar tabac PMU avec terrasse, une brasserie restaurant ouvrier avec terrasse (pour les artisans de Kergrippe III), des banques, une ou 2 boulangeries distantes l’une de l’autre, un pressing, un fleuriste, un ou 2 coiffeurs, une agence immobilière, etc...

3/ Secteur du Poulfanc :

31/ Atlantheix et ses répercussions :

On ne peut plus penser les aménagements de la ZAC du Poulfanc et du nouveau quartier Cœur de Poulfanc sans tenir compte du développement d’Atlantheix.
Si la mairie de Theix obtient en commission départementale l’ouverture d’un hypermarché ou d’un "Drive" quelles conséquences pour Séné ?

S’ils sont consultés, les commerces actuels de la ZAC et a priori les habitants de l’est vannetais et des quartiers du Poulfanc et de Limur, donneront leur faveur à l’arrivée d’une locomotive comme AUCHAN ou CARREFOUR pour rééquilibrer l’activité commerciale entre l’est et l’ouest vannetais. Un "drive" peut être complémentaire et accolé à l'hypermarché, mais seul il ne répondrait pas au attentes des populations.

Les centres commerciaux de Leclerc et Carrefour à Vannes répondent à ces attentes ; A l'Est de Vannes, Intermarché est trop petit et dispose d’une trop petite galerie commerciale.
Un hyper à Theix permettra une meilleure fréquentation de la ZAC du Poulfanc dont toutes les municipalités successives se plaignent qu’elle vivote.

Cependant, ne faut-il pas profiter de l'arrivée d'un hypermarché sur Atlantheix pour ré-équilibrer l'offre commerciale sur l'agglomération de Vannes ?

Ainsi si Carrefour délaissait Kerlann pour opter pour Theix, cela contribuera à ce ré-équilibre et dégagera du foncier à Vannes pour du logement social....

Avec un hyper à Atlantheix, le Poulfanc pourra se recentrer sur une surface moindre et mieux fréquentée.

Faut-il aussi 2 "hardiscounters" au Poulfanc ?

Que faire de la menusierie le Gal ?

Dès lors comment aménager la zone commerciale autour de l'Intermarché et voisine de Coeur de Poulfanc ? Quels types de commerces accueillir ?

32/ Les  Rues Alsace Lorraine :

Cette partie du Poulfanc accueille le magasin d’Emmaüs, le Baby Troc.
On peut essayer de favoriser le regroupement d’autres types de commerces tels que le commerce d’occasion et de brocante pour créer « les Puces du Poulfanc » et répondre à une demande citoyenne de commerce pour la seconde vie d’objets, de friperie etc…

- regroupement de la "Trocante" de se côté-ci du Poulfanc,

- incitation à l'installation des brocanteurs de l'agglomération au Poulfanc.
- commerce équitable et BIO : essayer de ramener la Biocoop de d’Atlantheix sur la zone du Poulfanc,
- déménagement d'un "hardiscounter" ;

A l'image du commerce V&B, une zone récréative faite de discothèque et bar à thème pourrait être envisagée; elle bénéficierait des parking en soirée.


33/ Menuiserie LeGal :

Avec un hyper à Theix, le Poulfanc a moins besoin de surfaces alimentaires et de commerces.

Dès lors la parcelle de la menuiserie Le Gal peut être réservée à du logement et du tertiaire : médecins, laboratoire d'analyses demandés par la population, avocats etc... L'implantation d'un hotel peut également être étudiée car l'offre hotelière sur Séné est réduite à l'hotel du Rohu; demain le centre culturel Grain de Sel va générer une demande de nuités à laquelle Séné ne peut pas répondre actuellement....

34: Centre Commercial Intermarché :

Avec un hyper à Atlantheix, le centre commercial Intermarché peut-être reconfiguré :

- la Trocante déménagée de l'autre côté de la rue libère de la surface

- le Bull Cash pourrait laissé place à une extension d'un parking souterrain pour le centre commercial

- des commerces actuellement éparpillés pourraient s'approcher de l'Intermarché et libérer leurs parcelles pour des artisans;

on pense à des opticiens, des banques, un fleuriste.

- une galerie côté route de Nantes pourrait accueilir de la restauration à thème.

35: Cœur de Poulfanc :

Ce projet de « village » en entrée de ville a tout à gagner à avoir un centre commercial réduit en surface dans son proche voisinage;

les commerces de proximité indépendant (bouilangeries, boucher-charcutier, fleuristes, tabac-presse, etc..) seront plus fréquentés.

Si le Netto ou LIDL s'éloignent de Coeur de Poulfanc cela va dans le même sens.

En marge de ses réaménagements :

- Le reconfiguration de la zone commerciale du Poulfanc doit s’accompagner de la construction de nouveaux bâtiments commerciaux répondant à des normes nouvelles d’isolation avec construction à étage.

En effet, la commune de Séné ne dispose pas sur Le Poulfanc d’une grande réserve foncière pour accueillir des entreprises.
La construction avec au minimum un étage doit palier à ce handicap. Les avantages sont nombreux :

  • écologie : préservation du foncier
  • commercial : accueil de plus de commerce en un lieu stratégique.

L’imprimerie Marot est un exemple de localisation d’activité au dessus d’une autre entreprise.
On peut dès lors doubler l’offre commerciale sur le Poulfanc au fur et à mesure du renouvellement des enseignes….

Plus dans cette catégorie : Tourisme à Séné »
   
© SÉNÉ GOLFE