SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
jeudi, 30 janvier 2014 13:35

Elections : analyses du bilan du maire

Les Sinagots ont reçu dans leur boite à lettre dernièrement un beau document de l'association Séné-Avenir-Solidarité qui établit un bilan du mandat de l'équipe autour de Luc Foucault.

On peut constater que SAS se donne les moyens d'informer les électeurs avec ces 6 pages . Le document est bien construit, clair et illustré. Analysons les différents châpitres du bilan municipal.

Le soutien à l'économie locale :

- le projet de Kergrippe III est bien un investissement qui soutient l'implantation d'artisans près du bourg de Séné sans nuire à l'offre de logements.

- le projet d'aménagement commercial de la parcelle Le Gall est plus contreversé. La commune devra pour répondre à la Loi SRU construire ailleurs des logements et cela se fera au détriment des Sinagots et en consommant des terrains, ce qui est pas très écolo.

- la ville a fini des travaux de voirie à la ZAC du Poulfanc mais ce n'est pas à la hauteur des enjeux. La ville de Theix va aménanger une parcelle au niveau du rond-point de Leroy-Merlin. Il existe un projet de parking aérien à l'Intermarché qui si il voit le jour ruinera le souhait d'avoir une belle entrée de ville. On va ajouter des commerces sur la parcelle Le Gal. Cela aurait du inciter la ville de Séné à étudier une requalification complète de la ZAC du Poulfanc.

Par ailleurs le maire annonce sur son mandat 22 Millions d'euros "d'investissements" mais il 'ne donne pas le détail ! Sénégolfe chiffre Grain de Sel à 4,5 millions d'euros; la voirie a couté au mons 4,5 millions d'euros. Quels sont ces autres 13 millions d'euros de dépenses d'équipements ? la salle de tennis 400.000 euros; les vestiaire du Derf 500.000 euros il en manque. Combien a coûté le Centre de Séjour ?

Merci M. le maire de bien informer les contribuables sur ces investissements.

Finances assainies :

Si la ville annonce une dette fin 2013 en baisse de 973 K€, cette baisse n'est pas à la hauteur des enjeux. Séné figure sur les sites spécialisés parmi le TOP 20 des communes où la dette s'est accrue le plus et pour sa catégorie où elle est la plus élevée. Les dépenses de fonctionement ont largement augmentées avec le recours à de nouveaux emplois d'agents territoriaux notamment pour Grain de Sel. La pression fiscale n'a pas été augmenté mais tout un chacun constatera que les impôts locaux ont bien augmenté en valeur.

Les enjeux des finances publiques méritent mieux qu'une légère baisse de la dette. Par ailleurs, des emprunts dit "toxiques" figurent toujours au bilan de la dette de Séné. En 5 ans pourquoi n'ont-ils pas été renégociés ?

Des solidarités affirmées :

Dans cette liste de mesurettes très électorales on retiendra la réalisation des jardins familiaux. Sénégolfe milite pour que les associations bénéficiant d'argent public publient leur compte et leur compte rendu annuel sur le site de la mairie : ça c'est de la vraie transparence.

Des liens renforcés :

Les jeunes devraient apprendre à se prendre en charge avec l'aide de bénévoles actifs insérés dans l'entreprise. Ce n'est pas dans un local jeune qu'ils vont réfléchir à leur avenir mais plus tôt en cotoyant des adultes actifs qui parainent leur adolescence. Le recours à de tels bénévoles sera plus profitable pour nos jeunes et moins couteux pour la collectivité.

Le lieu accueil enfant parent est aussi très symptomatyique du mauvais service public rendu au gens. Un salon où on cause n'est pas de la responsabilité de la Mairie.

Le Point Info Tourisme devrait être géré au niveau de l'agglomération pour ne pas augmenter les frais de la commune. Sur Séné un commerçant pourrait se voir confier cette mission de mise à disposition de prospectus. Enfin un site internet dédié au tourisme sur l'agglo fera faire des économies aux communes.

Séné a acquis le Centre International de Séjour sans débat et sans que l'on sache encore quel projet . Son évocation dans ce châpitre laisse supposer que l'emploi et le tourisme ne seront pas les premières vocations du centre. On peut craindre encore de la dépense publique au détriment de l'emploi marchand pour les chômeurs de Séné. Mais laissons le maire nous présenter son projet pour cette structure...

Grain de Sel a couté 4.5 millions d'euros. Voir pages thématiques concernées. Au delà des chiffres de la fréquentation de la bilbiothèque et de la médiathèque, on souhaiterait voir publier un bilan chiffré de son coût de fonctionnement. C'est la moindre des choses pour la mesure phare de l'équipe sortante.

Merci M. le maire de publier les chiffres complet de Grain de Sel !

L'environnement préservé :

L'abandon des produits phytosanitaires aboutit par endroit dans notre ville de Séné à marcher sur des trottoirs recouverts d'herbes. Le désherbage thermique ne suit pas.

La réfection des réseaux d'eau pluviales et usées est un enjeu majeur pour l'environnement. Ces dépenses de mises aux normes montrent une réelle prise de conscience pour une commune littorale demain dans le Parc Régional du Golfe du Morbihan.

Le choix d'une chaudière au bois à Falgérec et de la rénovation thermique des bâtiments communaux est aussi le bienvenu : les pouvoirs publics ainsi donnent l'exemple pour les familles.

Pistes cyclables : 3.2 km souvent goudronnées, il faudra sans doute demain envisager des sentiers cyclistes qui limitent l'usage de goudron et de béton.

Ce bilan semble écolo à première vue. Cependant, le vrai enjeu de protection de l'environnement se situe dans le PLU.

La ville de Séné a construit dans le bourg beaucoup de logements en grignottant des prairies et des terres agricoles.

Sénégolfe s'interroge : peut-on demain encore urbaniser des terrains à Bézidel, Kercourse près du bourg ?

Une commune modernisée :

Améliorer la "com" de la commune pourquoi pas mais quel est le coût du Bulletin Municipal ? ne faut-il pas le publier en ligne et économiser papier et coût d'impression ?

En matière sportive il y a là de concrète et bienvenues réalisations qui montrent que le sport n'a pas été oublié.

Ecole de musique : le vrai enjeu sera la gestion au niveau de l'agglo de la compétence musique.

Espaces verts : Sénégolfe dénonce que Séné, ville littorale et parsemée de sentiers cotiers dépense des sous pour des bacs à fleurs, des parterres et autres rond-points fleuris. Est-ce bien utile ?

Informatique à l'école : ces dépenses montrent que la ville accompagne la modernisation de ses écoles; cependant les solutions retenues ont été couteuses et seront rapidement obsolètes face au déploiement des tablettes pour les écoliers.....

Un patrimoine valorisé :

Ces actions sont positives pour notre commune.

Merci aux bénévoles pour l'aide aux devoirs de nos enfants. La ville de Séné devrait aussi recourrir au bénévolat pour augmenter les plages d'ouverture de la bibliothèque et de la médiathèque.

La participation citoyenne développée :

Au cour de ce mandant, l'équipe en place à réellement organisé une démocratie de proximité : commission consultatives, réunions de quartiers même si les particpants sont peu souvent entendus.

Par contre la Régie Municipale de l'eau n'était pas la bonne mesure. Désormais le maire prone le transfert de cette compétence à l'Agglo de Vannes.

Agglo ou Département du Morbihan, demain Séné ne peut pas continuer à gérer l'eau assainissement et adduction toute seule....

 

En résumé, quels sont les points forts et points faibles de ce bilan :

Finances : on aurait aimé un dette largement diminuée et plus de mutualisation de tâches comme le projet de restauration scolaire commune ou le transfert de l'Eau au Syndicat du Morbihan.

Environnment : le PLU a trop consommé de foncier agricole - Le littoral de Séné (mouillages, sentiers, ostréiculture) a été oublié.

Economie : ZAC du Poulfanc : la densification commerciale va à l'encontre des logements. Une requalification au bourg et au Poulfanc reste à faire. Kergrippe III soutien l'artisanat.

Culture : Grain de Sel est bien là; quel est son coût de fonctionnement ?

Tourisme : le potentiel de Séné n'est pas suffisamment valorisé pour créer de l'emploi notamment l'été pour les jeunes. Quel sera le projet du Centre de Séjour de Moustérian ?

Sport : il n'a pas été oublié mais il faudra désormais moderniser certains équipements sur le complexe le Derf.

Ecoles - Logements : réelle volonté de maintenir les effectifs scolaires avec le recours à beaucoup de logements construits et notamment pour l'accueil de jeunes familles. BRAVO !

Urbanisme : Coeur de Poulfanc tout juste démarré montre la volonté de l'équipe Foucault d'accueillir des populations nouvelles dans notre ville. Son acceptation par la population se fera d'autant mieux que les coûts pour les finances publiques seront clairement énoncés aux Sinagots.

Voirie : trop de dépenses par ces temps de crise. On peut séduire les électeurs par d'autres dépenses d'équipement plus utiles sur le long terme que des routes .

 

Sénégolfe attend le projet de Séné Avenir Solidarité pour l'analyser.

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 



 

   
© SÉNÉ GOLFE