SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
vendredi, 31 janvier 2014 18:09

Elections : première réunion publique de Séné Action Renouveau

Jeudi 30 janvier à 20 H30 a eu lieu dans les locaux de la Réserve de Falguérec, la première réunion publique d'information de la liste Séné Action Renouveau conduite par Michel Mougin.

michel mougin

Une assistance d'environ une soixantaine de personnes a pu écouter pendant 2 heures les exposés des colistiers de M. Mougin sur les grandes thématiques de son programme.

On regrettera que l'assistance était composée que de plus de 40 ans. Sénégolfe invite ses lecteurs à motiver dans leur entourage les électeurs et les électrices à participer à ses réunions d'information et surtout les jeunes électeurs.

Rétroprojecteur et série de slights ont permis aux Sinagots présents de suivre les exposés de Séné Action Renouveau. En introduction Michel Mougin a rappelé son ancrage à Séné, dans les villages où il a vécu de nombreuses années. Parfois hésitant, son élocution se perfectionne au fur et à mesure de ses apparations publiques. En maître de cérémonie Pascal Gandon, a brillament animé cette soirée studieuse séquencée par une succession de thématiques. Sénégolfe invite SAR a déposer sur leur site internet tous les slights présentés pour informer les électeurs.

Pascal-gandon.jpg

Les "appréciations" de Sénégolfe :

Le point le plus intéressant relevé : le coût du projet Coeur de Poulfanc.

La demande d'éclaircissement : le concept de maison évolutive et comment augmenter les effectifs des écoles sans recours à des appartements. La gestion de Grain de Sel envisagée par SAR.

Le plus de ce programme : favoriser l'économie et l'emploi.

Le moins : peu de volonté d'accueillir de nouvelles populations à Séné.

 

L'action sociale : ce thème a été présenté par Marilyne Trombini. Sénégolfe reconnait ne pas bien "maîtriser" les thèmes sociétaux. Avis aux lecteurs si vous souhaitez rejoindre la rédaction. La notion de transversalité reste un concept abscons pour Sénégolfe.....

Un point important présenté a été le concept de "maison évolutive" qui doit permettre aux jeunes familles sinagotes d'accéder à la propriété par un système de location-accession. Cette proposition mérite des intéressés de plus amples explications. Il est clair que les exposées de SAR font ressortir une antipathie avec les collectifs d'appartements, aux logements sociaux et que SAR promeut avant tout la résidence pavillonnaire dans les villages et le bourg et ne réserve les immeubles d'appartements que sur les quartiers nord de la commune. La maison évolutive semble une réponse à la densification tant décriée. Cela mérite plus de précisions car le foncier est cher à Séné....

Enfance- Jeunesse : ce thème a été présenté par Rémi Vidor, professeur de son état.

Réùmi-Vidor

Après un rappel des stuctures dédiées à la petite enfance et à la jeunesse, SAR a indiqué que les TAP (Temps d'Accompagnement  Périscolaire) prévue dans le cadree des "Rythmes scolaires" seraient gratuits pour les familles. SAR ne s'est pas exprimée sur le projet de restauration commune entre Theix et Séné envisagée par la municipalité sortante.  SAR entend renforcer la musique, la voile, le cheval et la kayak auprès de notre jeunesse. Enfin, la construction d'une salle des jeunes a été évoquée. Sénégolfe s'interroge sur la pertinence d'un tel équipement à l'heure où nos jeunes surfent sur les réseaux sociaux.

Vie associative : Michel Pénel avec son charisme et son franc parlé a fait un exposé clair des actions envisagées par SAR en ce qui concerne la vie associative.

Michel-Pénél

On retiendra sa ferme intention de supprimer l'Office Municipal des Sports et de renforcer la clarté dans l'attribution des subventions. Il a regrété la primeur donnée au culturel par l'équipe en place au détriment des sports. Il envisage - si les finances de la commune le permettent - de construire une salle des fêtes ou polyvalente. SAR envisage des aménagements sur les sites de Port-Anna, Pointe du Bil, hippodrome de Cano et plage de Montsarrac afin de faciliter les loisirs des Sinagots. SAR se positionne sur le future du Centre International de Séjour de Moustérian et prône un statu quo dans ses fonctions. (lire aussi page tourisme de Sénégolfe). Enfin, l'aménagement du sentier en lisière du Liziec vers la Grotte de Saint-Jean est aussi envisagé. SAR ne parle pas de dépense d'équipement en matière sportive.

Une grotte et sa légende :
Le Poulfanc, au nord de Séné, abrite la grotte à Jean II, formée  de chaos rocheux et au nom encore énigmatique. On raconte qu'il existe un souterrain qui relierait la grotte à une fontaine près de la préfecture et que l'endroit aurait servi d'abrit pendant la Révolution.  Près de la grotte, la croix de la Brassée,  solide et imposante sculpture de granit, "passe"   pour symboliser le combat d'un valeureux sabotier contre une louve qui terrorisait la région. Lors de la bataille, le "courageux" tua la louve avec ses sabots mais ne tarda pas à succomber de ses blessures.

http://www.panoramio.com/photo/54870116

Grotte-JeanII.itinéraire 

Grotte-jeanII

Environnement - Culture  : Myriam Lecomte a rappelé les atouts de notre commune.

Myrim Lecomte

SAR proposent d'améliorer la continuité des sentiers, des créer des points de vue, d'installer des bancs et des panneaux d'informations pour mettre en avant les sites et le petit patrimoine de Séné. On parle aussi de créer un arborétum.

Nautisme : SAR souhaite aussi ranger les annexes laissés ça et là par les plaisanciers. Ce point est courageux tant la tâche est grande et les habitudes tenaces. Lire le reportage sur La Garenne. Notre trait de littoral mérite bien que les plaisanciers le respectent.

D'autres propositions "très pratiques" ont été également avancées : accès à l'île Boed aménagé, sanitaires près des plages, entretien des plages renforcé. L'aménagement d'une aire de co-voiturage est aussi évoqué.  L'endroit pour accueillir cet équipement n'est pas précisé et ce projet devra sans doute être étudié en collaboration avec Vannes Agglo. D'autres idées sont avancées comme mieux traiter les eaux de carénage, des bennes à déchets verts, une recyclerie solidaire et la promotion des énergies renouvellables. Ce point reste cependant à détailler car la commune ne peut accueillir des éoliennes. SAR propose de créer une rendez-vous pour les cinéphiles peut-être à Grain de Sel. Grain de Sel a été le grand absent de la soirée. SAR devra s'expliquer sur l'avenir qu'il souhaite pour notre centre culturel.

Activité économique : ce thème important a été présenté par Claude Poissonneux, directeur de l'Intermarché du Poulfanc.

Poissonneux

SAR promeut le développement de l'agriculture, de l'ostréiculture et des commerces notamment au bourg. Cependant, rien n'est dit sur une requalification du centre commercial des Lilas, SHOPI Carrefour City place Penhouet au bourg. Sénégolfe propose des aménagements. Lire page commerces.

SAR déplore la fermeture de locaux commerciaux sur la ZAC du Poulfanc et pourtant la solution proposée est de densifier l'offre de commerces autour du Poulfanc avec notamment des commerces en lieu et place de la scierie Le Gal. Cette solution ne prend pas en compte les carences en matière de voirie : la route de Nantes ou l'axe par la ZA du Prat sont des goulets d'étranglement. Les commerces ne seront pas prospères au Poulfanc car on y vient difficilement en voiture.

Quai-Séné-Vue

Sénégolfe propose au lecteur dans les pages thématiques d'approfondir ce dossier.

Le projet d'implantation d'un hotel au bourg de Séné n'apparait pas pertinent. Top loin de la quatre-voie du centre du Poulfanc et du PIBS. Il vaut mieux développer une capacité d'hébergement du type camping, gites et chambres d'hotes au bourg et dans les villages. La création d'une aire de camping-car est pertinente. Ce mode de tourisme s'est développé surtout hors saison par nos chers retraités et Séné offre un environnement pour accueillir cette clientèle.

La création d'un bar à huître" à Port-Anna est avancé. Il apparait plus judicieux d'implanter un tel équipement à Badel ou pourrait être créé le premier village ostréicole du Golfe du Morbihan. Lire page ostréiculture.

Le développement du tourisme est abordé par des petits équipements comme un circuit équestre, des douches à Moustérian, voire une piscine d'eau de mer à Moustérian . Lire aussi page tourisme de Sénégolfe.

Enfin SAR souhaite un vrai marché de Noël dans le cadre du jumelage de notre commune et aussi mieux célébrer la Saint-Patrick.

Urbanisme & Coeur de Poulfanc : ce thème a été traité par Michel MOURET.

Michel Mouret.jpg

Notre interlocuteur a tardé à capter son auditoire. Enfin, il a affirmé un point important : SAR soutien que le projet a un coût faramineux et qu'il va gréver pour longtemps les finances de la commune, aggravé la dette et la capacité à investir dans d'autres équipements.  Dans le détail, M. Mouret dénonce la voie de bus sur un tracé trop court pour faire "gagner réellement du temps" en transport en commun. les emplacements incongrus pour la maison de quartier ou les commerces et les risques pour le creusement de parkings souterrains en cette zone. Il pointe aussi le coût non financé du déménagement d'une supermarché hard-discount présent actuellement rue du Verger. Face aux montant en millions d'euros, cette alerte mérite d'être débattue dans le cadre de la campagne.

Dans ce contexte, Sénégolfe souhaite qu'un expert mandaté par la cours régionale des comptes tire au clair les aspects financiers du projet Coeur de Poulfanc.

Par ailleurs, on note encore une opposition aux logements sociaux et aux appartements. Il faut rappeller qu'environ 50% des familles sinagotes sont elligibles aux "logement social" qui n'est en rien synonyme de familles à problème.

Sécurité : Philippe Prévost, général en retraite de l'armée de l'air, a fait un exposé sur la sécurité à Séné.

philippe prévost

On pouvait avoir l'mpression que M Prévost décrivait une autre ville minée par l'insécurité mais pas Séné. Seul le chiffre de 30 cambriolages par an a Séné a été avancé pour étayer les "problèmes" de sécurité à Séné. Il y a environ 4500 foyers à Séné. SAR a proposé par contre un diagnostic de Sécurité que peuvent réaliser des experts du Ministère pour le compte de la ville de Séné. N'aurait-il pas fallu attendre ce diagnostic avant de dresser un portrait peu flat"eur pour Séné ?

SAR propose de nouveaux locaux pour la police municipale plus visibles des administrés que leur situation actuelle. SAR propose aussi un plan de catastrophe naturelle notamment face aux risques de summersion. Il faut rappeler qu'en 1936 la digue à la Villeneuve a cédé et noyé définitivement l'anse de Mancel.

Finances : Philippe Prévost a rappelé les priorités de SAR quant à la maîtrise des dépenses, le souci d'économie, la volonté de réduction de la dette de la commune et la recherche de l'équilibre budgétaire. On sait par ailleurs que SAR n'augmentera pas les taux d'imposition. Lire les commentaires sur l'article paru dans Ouest France.

Ces exposés illustrés et dynamiques auront capté l'attention des participants pendant plus de 2 heures.

Après quelques questions de l'assistance, un verre de l'amitié a été offert aux Sinagots présents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

   
© SÉNÉ GOLFE