SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
mercredi, 12 mars 2014 18:18

Elections : analyse du prospectus de Séné Action Renouveau

Nous venons de trouver dans nos boîtes aux lettres le prospectus de la liste Séné Action Renouveau, emmenée par Michel Mougin. SAR a tardé à distribuer son prospectus de campagne et on comprend maintenant pourquoi. C'était prêt chez l'imprimeur mais SAR a attendu le dernier conseil municipal pour ajouter un feuillet à ce prospectus. Voir les documents pdf ci-joints.

SAR nous offre sur 4 pages un résumé de son programme qui est expliqué ces jours-ci aux Sinagots dans les réunions publiques. Le document présente l'ensemble de la liste en pages centrales et le programme des "meetings". Seulement 4 pages reprennent les thèmes du programme. C'est peu pour la grande majorité des Sinagots qui ne peuvent assister aux réunions. Le feuillet ajouté à la dernière minute souhaite attirer l'attention des électeurs sur l'état des finances publiques de Séné.

Par rapport à l'article déjà publié sur Senegolfe, analysons les éléments nouveaux.

Parlons budget - A partir de là :

Un bon point de SAR est d'annoncer un plan d'investissements : 12 millions sur 6 ans, même si ce montant est discutable.

Commentaires sur le feuillet blanc : SAR se risque à donner des chiffres de la comptabilité publique. Le recto du document est factuel et fait mouche ! On sait que la dette de Séné est restée élevée et que les marges de manoeuvre se sont réduites.

Le verso consacré au projet "Coeur de Poulfanc"  est plus criticable et est très contestable dans la forme. Cela rappelle une page peu glorieuse de l'opposition à Foucault. Venant de perdre les élections quelques mois plus tôt, l'opposition a attaqué farouchement le projet de Luc Foucault de nouveau quartier "Coeur de Poulfanc", allant jusqu'à faire afficher des inscriptions devant les maisons du quartiers...

Aujourd'hui, au lieu d'expliquer leur projet, de proposer une alternative que l'on ne connait toujours pas, les élus de l'opposition continuent de critiquer. Certes, la majorité a été maladroite dans la présentation et la conduite du projet "Coeur de Pulfanc". La rénovation urbaine "Coeur de Poulfanc" entamée par Luc Foucault n'en est pas moins courageuse et d'intérêt public : transformer des friches, des vieux bâtiments en un quartier de vie.

Ce même intérêt public doit conduire à apaiser le débat municipal sur l'urbanisme et les projets immobiliers.

L'opposition dénonce un montant de 8,5 Millions d'euros sans rappeller la durée du projet qui s'étale sur plusieurs années, sans rappeller le soutien financier d'organismes de la Région Bretagne.

L'esprit de revanche rejailli de ce prospectus quand on attendrait d'une future équipe municipale du calme, de la pédagogie et surtout quelle nous présente son projet pour le quartier nord de Séné.

 

Attractivité économique : ces mesures manquent de précisions. SAR a voté le projet "Les Quais de Séné" sur la parcelle Le Gal (lire article concerné) avec l'équipe à Foucault. Or, ce projet ne permet pas de construire des logements sur la parcelle Le Gal ce qui amènerait de nouveaux consommateurs vers l'Intermarché et les commerces de Coeur de Poulfanc. De plus,  la décision n'a pas été concertée avec la population; ce projet fera du tort au petit commerce de proximité. Dommage pour les Sinagots du Nord de Séné, les Sinagots sur les listes d'attente de logements, les jeunes Sinagots désireux de vivre dans leur ville! Séné Action Renouveau en accord paradoxal avec Séné Avenir Solidarité joue le tout commerces alors qu'à Atlantheix il y a de la place pour installer une zone commerciale.

Sénégolfe décripte la "centralité". En fait, l'équipe Séné Action Renouveau propose une place avec des commerces et des parkings dans le futur quartier Coeur de Poulfanc. On aimerait en savoir plus sur leur contre-projet. Cependant, en approuvant le projet "Les Quais de Séné", SAR enlève aussi des nouveaux consommateurs prompts à se rendre à l'Intermarché et à fréquenter les "petits commerces du Poulfanc". Contradiction !

SAR ne détaille pas son projet pour le bourg mais c'est un bon point que de noter qu'il faut s'y intéresser. On espère que les erreurs de l'équipe à l'ancien maire, place Penhouët, seront rectifiées. Cette place a accueilli à tort un pôle médical qui rend très difficle la création d'un véritable centre commecial pour les habitants du bourg....

Relancer le tourisme à cheval c'est un peu court !

Réhabiliter la "route de l'huître" est un projet courageux. Mais il ne suffira pas d'installer des pannonceaux d'informations. Cette acitivté séculaire à Séné mérite effectivement un effort collectif pour que l'élevage des huitres ne soit plus pratiqué dans des "chantiers ostréicoles" qui défigurent les sentiers côtiers....

SAR n'oublie pas comme les autres listes la dimension agricole de notre commune. Agriculteurs et ostréiculteurs se rejouiront d'être très présents dans les préoccupations des candidats à Séné. Pourtant, ce la ne fait que 20 + 5 entreprises sur la commune mais leur proximité avec l'environnement leur confère un réel intérêt.

Dynamisme et Solidarité :

Rien à dire sur ces bonnes intentions.

Vie au Quotidien :

On lit une volonté de rapprocher les habitants de son administration locale et de ses élus. Soit ! mais les "groupements de quartiers" vont sans doute aller à contre sens d'un accès direct aux services municipaux.

Il faut au contraire encourager les Sinagots à fréquenter la mairie, à écrire au Maire, à déposer un message, une plainte, une suggestion en mairie. Il faut ouvrir la mairie et ne pas mettre des intermédiaires dans les quartiers. Quant aux élus et au maire, il faut qu'ils s'engagent à recevoir leurs administrés. On n'est pas à Rennes ou à Paris, le maire de Séné doit resté accessible à tous.

Sécurité des Biens et des Personnes :

La modernisation du poste de police municipale peut être discutée. Par contre, que se cache-t-il derrière les "voisins vigilants" ? La sécurité à Séné et en France est l'affaire de tout un chacun mais aussi de la gendarmerie de Theix et de la police municipale qui sont les garants de l'ordre républicain. Attention à ne pas créer des "petits chefs" dans les quartiers.

Au contraire, il faut permettre aux Sinagots de se rendre en mairie pour parler et rendre compte de tout souci relatif à la sécurité, aux incivilités, au bruit etc..Pas besoin d'intermédiare dans notre commune de 8800 hab.

NB : on regrettera la volonté de quadriller la commune avec des relais pour parler de sécurité ou de vie au quotidien. L'accès direct à la Mairie et aux Elus c'est cela la République !

Jeunesse :

SAR s'engage à ce que les TAP de nos écoliers soient gratuits pour les familles. Merci pour elles.

Maison des Jeunes : est-ce une demande de notre jeunesse à l'heure de d'Internet et de Facebook. Entre jeunes dans un local avec éventuellement un "animateur" forme-t-on réellement les jeunes  Sinagots?

Sénégolfe milite pour pousser les jeunes à s'investir dans une association culturelle ou sportive. Là, il y trouveront un hobby, une activité avec des adultes, une insertion dans la vie active. Sénégolfe sugguère aussi de faire appel à des bénévoles en activité pour épauler l'insertion profesionnelle des jeunes. Le concept de Maison des Jeunes semble aujourd'hui décalé.

Vie Adulte :

Rester vivre au pays est louable mais n'est pas un modèle. Voyager, travailler à l'étranger puis revenir au pays et aussi une alternative très enrichissisante. Erasmus, parcours de Compagnons, stage à l'étranger, bourses municipale.

La perspective pour nos jeunes ce n'est pas que Séné c'est au minimum le Pays de Vannes ou le Morbihan qui sont le vrai bassin d'emplois et de vie de nos jeunes. La vision de SAR est un peu réductrice.

Anciens : Sénégolfe s'informe et revient sur ces propostions.

 

 

 

 

 

 

 



 

   
© SÉNÉ GOLFE