SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
samedi, 24 janvier 2015 18:53

Projet immobilier contesté rue des Ecoles

Le 19 janvier dernier, le promoteur Nexity et la ville de Séné présentaient aux riverains un projet immobilier qui devrait s'élever au 11 rue des Ecoles à Séné dans le bourg à deux pas du centre Ty Mouss, de l'Ecole Sainte-Anne et des sentiers côtiers. Aujourd'hui nous pouvons voir à cet endroit un beau pavillon sur un large terrain.

Maison-11-rue-Ecole-b

Nexity a déposé en mairie une demande de permis de construire pour édifier sur cette parcelle d'environ 2000m² un petit collectif de 30 logements qui a été ramené à 23 logements.

http://www.nexity.fr/

Comme à son habitude, M. le Maire est venu jouer les conciliateurs pour calmer les préoccupations des riverains. Comme le service urbanisme l'a justement rappelé, ce projet est conforme au Plan Local d'Urbanisme de Séné, le fameux PLU qui est un peu les "tables de la loi" de la vie municipale. Le Maire ne pourra s'y opposer. Les Sinagots prennent par cet exemple la mesure du choix électoral qu'ils ont fait. En effet, le PLU permet au bourg de remplacer un pavillon par un immeuble de même hauteur : densifier l'urbanisation. Demain une nouvelle équipe municipale peut en décider autrement.

Il semble que les riverains aient obtenu satisfaction sur le nombre de logements ramené de 30 à 23. Mais c'est sans doute de la poudre au yeux, pour lacher quelque chose en cours de négociation avec les riverains.

Si les riverains veulent s'opposer au projet il n'y a qu'une voie : attaquer le permis de construire ou le PLU. On évoque que ce logemetn collectif irait à l'encontre des recomendations du SCOT de l'agglomération de Vannes, une sorte de maxi PLU qui s'imposent aux communes de l'agglomération de Vannes et donc à Séné. Pour le savoir, il faut créer un collectif, s'armer d'un bon avocat et étudier le dossier....Avis aux riverains.

Mais pourquoi donc s'opposer à ces nouveaux logements ? Ils vont amener au centre bourg de nouveaux habitants, sans doute avec des enfants pour nos écoles et ces nouveaux Sinagots seront aussi des contribuables pour abonder le budget municipal.

Les architectes savent intégrer un immeuble dans un quartier. Rue de la Fontaine, le collectif Sinagora est un peu moche certes, mais pas scandaleux...

Demain d'autres immeubles viendront remplacer sans doute les habitations situées entre l'école Sainte-Anne et Grain de Sel....

C'est affaire de temps. Ou bien il faut changer le PLU aux prochaines élections ou avec un très bon avocat. 

 

 

 

Informations supplémentaires

  • Sondage: titre du sondage...
  • Votez : {acepolls 1}
   
© SÉNÉ GOLFE