SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
vendredi, 13 mars 2015 18:36

Communes nouvelles : si Vannes se mariait avec Séné ?

La commune de Noyalo envisage de se regrouper avec celle de Theix pour créer une ville nouvelle. A la clef des économies d'échelle et de meilleures dotations.

Dans le cas de Séné, il y aurait-il des avantages à fusionner avec Vannes ?

Dans la situation de Noyalo, nous avons à faire à une commune avec. 811 habitants* qui a peu de compétences techniques, un petit budget limité pour entreprendre de nombreux projets. Ses habitants touvent déjà dans la commune voisine de Theix où vivent 7068 habitants, l'ensemble des services publics et des commerces utiles au quotidien. La nouvelle Theix, qui pourrait changer de nom, ateindra près de 8.000 hab de quoi rivaliser avec Séné et peser plus au sein de Vann'Agglo.

* source Insee dernier recensement.

Cependant, un coup d'oeil à une carte des communes montre que d'autres scenari existent pour Noyalo :

vannagglo carte

- regroupement entre 3 petites communes : Saint-Armel, Le Hézo et Noyalo pour former une commune de 2461 habitants avec pour point commun un littoral sur le Golfe du Morbihan. Inconvénient, la nouvelle commune n'aurait pas les infrastructures publiques attendues par les populations concernées. Il semble plus approprié d'accoler une petite commune à une grande pour amortir les infrastructures.

- regroupement de Noyalo avec Surzur et Le Hézo (plus la Trinité Surzur) pour former une nouvelle commune de 5.617 hab (ou 7.036 hab).Mais pour se marier à 3 ou quatre c'est plus difficile qu'a deux.

Il est clair que ce regroupement communal obligera les communes de Surzur, du Hezo et de la Trinité Surzur, Saint-Armel voire de La Tour du Parc à mener une réflexion sur un éventuel regroupement.

Mais Sénégolfe s'égare. Revenons à Séné.

Quels seraient les avantages pour les Sinagots à fusionner avec Vannes.

On retiendra de ce qui précède que Séné, avec ces 8781 hab a la taille minimum requise. Les programmes immobiliers en cours et prochains nous amènent vers la barre des 10.000 hab.

Alors pourquoi s'unir avec Gwened ?

Des éléments de géographie plaident en ce sens. Séné est enclavée entre Golfe et Vannes. Les quartiers nord de notre communes (Limur, Green Village) sont attirés par la Préfecture avec ses services, ses commerces. Malgré la volonté de notre maire, le renforcement du poids du bourg à Séné restera limité par le manque de foncier, à moins de se priver de zones vertes et de nos agriculteurs ou de densifier fortement l'urbanisme du bourg.

De fortes économies seraient rapidement réalisables aboutissant grosso modo a ne plus avoir besoin que d'un agent territorial sur deux en poste à Séné. Vannes qui dépense déjà 32 Meuros de charges de personnel pourrait amortir Séné qui en dépense 3.5 millions. Vannes avec plus de 55.000 habitants pourrait "absorber" 9.000 hab de plus sans souci !

Habiter Vannes offrirait aussi d'autres avantages, tels qu'une meilleure visibilité pour ces habitants : Vannes a plus de notoriété que Séné. Une revalorisation de leur bien immobilier car il y a un effet "code postal" sur la valeur d'un bien à prestations égales.

L'accès comme tout Vannetais à des tarifs subventionnées : Conservatoire de Musique, bibliothèques, piscines etc...

Un passeur permanent existerait en Conleau et Port-Anna pour faciliter les déplacements de la presqu'île vers le centre ville.

Par ailleurs, quand le taux d'imposition sur le foncier bati est de 22.3% à Séné il n'est que de 18.42% à Vannes. Quand le taux de la taxe d'habitation est de 13.83% à Séné il n'est que de  14.34% à Vannes. L'eau est également moins chère à Vannes. Au total, les Sinagots paieraient certainement moins d'impots locaux .

Si il semble qu'il y ait des avantages comptables à une fusion, est ce que cela suffit à faire de Séné un nouveau quartier excentré de Vannes comme Conleau ou Le Vincin? 

 

Informations supplémentaires

  • Sondage: titre du sondage...
  • Votez : {acepolls 1}
   
© SÉNÉ GOLFE