SENEGOLFE

 
Cousteau Escalade Séné Mairie 2012 Sene port anna
   
dimanche, 18 décembre 2011 16:08

Grain de Sel : création de poste

Le centre culturel et la médiathèque sont des nouveaux bâtiments communaux qui accompagnent l’essor de la ville de Séné.

La nouvelle médiathèque remplacera la bibliothèque actuelle et le centre culturel offre à une ville qui comptera bientôt 10.000 habitants un équipement polyvalent.

Ce choix à un coût pour la collectivité.

Plus de 3 millions d’euros à la charge des contribuables sinagots, et bretons à travers le jeu des subventions.

Combien de logement social en plus aurait-on pu financer avec cette somme ?

Il parait souhaitable que l’ancienne bibliothèque soit réaffectée à du logement social pour « compenser » cette dépense immobilière dans le centre culturel.

Mais au-delà du coût immobilier, l’embauche de 2 nouvelles personnes illustre la dérive des emplois de la fonction publique territoriale.

Au cours des dernière années si la fonction publique nationale à été réduite, la fonction publique territoriale a vu ses effectifs fortement augmenter.

Qui a récemment été hospitalisé ou bien a une personne de son entourage en maison de retraite ou médicalisée sait que nos ainés et tout un chacun souffre aujourd’hui de la qualité des soins dans la fonction publique hospitalière ; les 35 H et la baisse des effectifs en sont les causes.

Alors faut-il embaucher encore à Séné ?

La ville à un foyer logement pour les séniors, il y a un projet de maison médicalisée EPHAD dans la commune.

Ne faut-il pas garder ses emplois pour des aides soignantes et des infirmières qui sont irremplaçables dans leurs fonctions ?

La culture doit-elle être professionnalisée avec des embauches d’agents territoriaux ?

NON, on peut envisager de créer une Association des bibliophiles de Séné qui, épaulés par les employées actuels de la ville de Séné gèrera la bibliothèque.

Par ailleurs, on pourrait réfléchir à donner une nouvelle mission à la bibliothèque : la mise en commun de livres. Chaque Sinagot pourrait venir déposer une partie de son fonds de livres personnels au bénéfice de la collectivité.

Combien de livres s’entassent dans nos placards, cartons ou bibliothèques ; recueillis par la bibliothèque, protégés par une couverture , référencés, ils seront partagé avec d’autres….

Pour Grain de Sel ce n’est pas plus compliqué ; La Mairie à déjà organisé des groupes pour sélectionner les spectacles ; poussons cette logique à son terme et créons une association culturelle Grain de Sel qui gèrera l’ensemble du fonctionnement du centre culturel.

D’autres villes organise des festivals avec des bénévoles.

Grain de Sel est un festival permanent.

Réservons les deniers publics pour des emplois dans la santé ; la population va vieillissante,

Pour la culture faisons confiance au bénévolat.

Éléments similaires (par tag)

Plus dans cette catégorie : « Emplois publics Hippodrome de Cano »
   
© SÉNÉ GOLFE